La police genevoise a dû intervenir en force (image: Laurent Guiraud, TdG)

Plus d’une centaine d’interpellés après une manifestation sauvage à Genève

L’année « commence fort » pour la police genevoise qui a dû intervenir pour évacuer une manifestation sauvage dans un magasin en rénovation à Genève. Ciblés par des bouteilles, les fonctionnaires ont interpellé des dizaines de personnes.

« Entre 80 et 100 manifestants » sont entrés vers 01h00 dans cet immeuble en travaux, a précisé lundi un porte-parole de la police genevoise, Jean-Claude Cantiello. Avec une trentaine de leurs complices à l’extérieur, ils ont accueilli les policiers par des jets de bouteilles.

Le propriétaire de l’immeuble ayant déposé plainte pour violation de domicile, ce sont 116 personnes qui ont été interpellées, dont 43 ont fait l’objet de contrôles approfondis dans les locaux de la police.

Jets d’eau pour disperser les manifestants

« Nous avons dû les repousser », notamment par le recours à des jets d’eau, ajoute le porte-parole. Les investigations doivent désormais préciser les motivations de ces individus dont le profil n’est pas connu.

Le Ministère public devra décider d’éventuelles poursuites contre ces personnes.

ats/ebz