DR

La police recrute désormais toute l’année

Sécurité: Un millier de personnes ont participé ce dimanche aux portes ouvertes de la police genevoise.

«C’est quoi votre équipement? Combien ça pèse? Le camion est blindé?» Shady, 10 ans, veut devenir policier et bombarde de questions un agent en tenue de Robocop, rattaché à la Brigade de sécurité publique. Ce service et la Centrale d’engagement se sont présentés au public dimanche, lors de la journée portes ouvertes de la police. Le rendez-vous a attiré un millier de personnes.

Shady est encore trop jeune pour passer le concours d’entrée, mais beaucoup d’adultes ont fait le déplacement au centre sportif du Bois-des-Frères pour mieux connaître les conditions d’engagement. Un changement important est intervenu en mars. «C’est une nouveauté en Suisse romande. Une personne peut déposer sa candidature à tout moment dans l’année. Si elle est sélectionnée, elle peut rejoindre l’école de formation à Savatan dans les deux ans. De cette façon, nous ne perdons plus de candidats», explique Jean-Philippe Cosandey, responsable du marketing de la police genevoise.

L’examen de français est un prérequis et se déroule à l’UNIGE. Quant au test de sport, il comporte le traditionnel gymkhana et, nouveauté, des exercices de coordination. (S. ROSELLI / TDG)