L'UPCP défilait également avec le Cartel Intersyndical

2000 personnes défilent à Genève contre la réforme des retraites

A Genève, le cortège du 1er mai a réuni 2000 personnes. Au bout du lac, le thème principal de cette journée était l’opposition à Prévoyance vieillesse 2020. Les syndicats en ont profité pour faire signer le référendum contre cette réforme fédérale.

L'UPCP défilait également avec le Cartel Intersyndical

L’UPCP défilait également avec le Cartel Intersyndical

En tête du cortège, Unia suivi du Parti socialiste genevois portaient des banderoles contre la hausse de l’âge de la retraite à 65 ans pour les femmes dès 2018 et la baisse des rentes. Selon les référendaires, la réforme permettra 1,3 milliard de francs d’économies « sur le dos et au détriment des femmes ». Le sujet sera en votation le 24 septembre, car il comprend une hausse de la TVA.

Les travailleurs ont fustigé la pratique qui consiste à licencier les travailleurs âgés pour les engager en temporaire. Ils ont réclamé des contrats à durée indéterminée. Ils ont aussi exigé des augmentations de salaire. « C’est pas nos retraites qui coûtent cher, c’est tous les banquiers et leurs actionnaires », ont-ils scandé.

Au niveau des partis politiques, les Verts et toutes les composantes de l’extrême gauche étaient dans la rue, ainsi que tous les syndicats. Des représentants des mouvements kurdes, tamouls, pro-palestiniens, antinucléaires ou encore estudiantins étaient aussi présents.

Le cortège a défilé sans heurt de la gare à la plaine de Plainpalais, où il est arrivé sous une forte averse de pluie. Il était fermé par une centaine de jeunes alternatifs qui dénonçaient notamment les violences faites aux transgenres, aux femmes et aux migrants, tout en défendant un mode de vie collectif.

(ATS)

https://www.bluewin.ch/fr/infos/ge—vd/region_geneva/2017/5/1/2000-personnes-defilent-a-geneve-contre-la-reforme.html